Peeling à l’acide glycolique : quels bienfaits pour le visage ?

admin | 20 juin 2018 | 0 | Solutions anti-âge

Le peeling à l’acide glycolique fait partie des soins à la limite de la chirurgie esthétique, qui se pratiquent facilement en salon ou en institut. Mais quels sont les avantages de ce type de peeling ? Est-il recommandé pour tous les types de peau ? Quels sont les bienfaits à prévoir ? Réponse dans cet article !

Qu’est-ce qu’un peeling à l’acide glycolique ?

Le peeling est une technique très utilisée en dermatologie : elle peut être superficielle ou profonde, et vise généralement à redonner un aspect lisse à la peau, en éliminant toxines, points noirs et éventuellement, peaux mortes. C’est un gommage (légèrement agressif) du visage, mais très efficace.

Pour faire un peeling, le dermatologue a besoin de certains produits facilitants et l’acide glycolique reste le plus employé pour ce type de soin, dans près de 65% des cas. Pourquoi ? Parce que l’acide glycolique est fortement déconcentré, avec un pH plus ou moins neutre.

L’avantage principal, c’est que l’acide glycolique est généralement non toxique et ne provoque aucune allergie. C’est un produit pur, sans être 100% naturel. Il existe cependant des crèmes à base d’acide glycolique (que l’on retrouve dans beaucoup de gammes « jeunesse »), qui cumulent les bienfaits tonifiants de l’acide à la douceur de la rose de musquée par exemple, pour un traitement en profondeur.

Pour ou contre votre type de peau ?

L’acide glycolique va intervenir à trois niveaux sur la peau :

  • En tant qu’AHA (acide de fruit), il a des vertus exfoliantes pour la surface de l’épiderme
  • Cette molécule issue des cannes à sucre et du raisin est aussi hydratante, d’où des propriétés anti-âge
  • Ses principes actifs agissent contre les peaux mortes et permettent de donner un teint plus lumineux

Une séance de peeling à base d’acide glycolique est donc idéale pour les peaux âgées ou abîmées, qui souhaitent retrouver un aspect lisse et ferme. C’est aussi un anti-âge efficace, qui traite les rides en profondeur si le peeling est réalisé à un rythme régulier.

De manière générale, le peeling à l’acide glycolique n’est pas recommandé pour les peaux sensibles, fines ou claires. Même chose pour les peaux pigmentées, c’est-à-dire noires ou bronzées. Un diagnostic de la peau vous permettra de déterminer si vous pouvez bénéficier ou non de ce soin du visage.

Par ailleurs, si vous avez des sensibilités localisées ou avez déjà subi une opération du visage, un tel peeling ne sera pas recommandé : vous pourriez ressentir des piqûres ou des picotements pendant plusieurs semaines.

Les effets indésirables du peeling à l’acide glycolique

Comme tout peeling de la peau, des rougissements peuvent apparaître pendant quelques jours après la séance. Interdiction de s’exposer au soleil ou d’appliquer des crèmes nourrissantes : c’est donc relativement contraignant. Mais en dehors de ça, on remarque également que l’acide glycolique peut avoir, à long terme, des effets contre-productifs et accélérer le vieillissement de la peau. C’est pourquoi il est conseillé d’opter pour des peelings AHA avec moins de 10% de cette substance.

De plus, à force d’être exfoliant, l’acide glycolique peut finir par endommager votre peau si elle est relativement sensible, et briser sa protection cellulaire naturelle. Pire encore, on peut observer une dépigmentation de la peau, raison pour laquelle elle est peu conseillée aux peaux sensibles et colorées.

Avoir recours au peeling à l’acide glycolique n’est pas une décision à prendre à la légère. Il est préférable de faire le point avec un dermatologue avant de vous décider. Par ailleurs, ses effets seront immédiats et étonnants, si vous avez le type de peau adapté ! Autre alternative, pourquoi ne pas explorer la piste du photorajeunissement du visage, découvrez ses bienfaits ici !

Related Posts