Photorajeunissement du visage : propriétés et effets attendus

admin | 20 juin 2018 | 1 | Solutions anti-âge

Eliminer les taches pigmentaires, traiter l’acné ou encore rajeunir la peau : le photorajeunissement les couvre tous et peut faire bien plus encore. Découvrez le nouveau standard des soins anti-âge !

Le photorajeunissement pour soigner les méfaits du soleil et de l’âge

Avec l’âge, la régénération cellulaire se fait plus rare alors que les fibres d’élastine et de collagène se dégradent, la peau ne reçoit donc plus le soutien nécessaire pour se remettre des agressions externes telles que les rayons UV qui dénaturent les cellules cutanées.

De plus, l’exposition prolongée et sans protection au soleil peut entraîner de nombreux dégâts tels que le vieillissement prématuré, les taches brunes, la couperose, une texture rugueuse et irrégulière, un teint brouillé et bien d’autres. Heureusement, le photorajeunissement peut améliorer la texture et l’éclat de la peau pour un visage visiblement plus jeune et reposé.

Comment ça fonctionne ?

Le photorajeunissement est une technique de luminothérapie qui consiste à émettre des ondes lumineuses traversant les couches supérieures de l’épiderme, sans les endommager, pour atteindre la zone ciblée. Plusieurs types de lumières peuvent être utilisés, notamment la lumière intense pulsée (IPL), différents types de laser ou encore des lumières plus douce comme le LED.

L’intensité de la lumière diffusée diffère selon qu’il s’agisse d’un traitement sur une zone superficielle comme l’épilation ou celui de la couperose qui se fait plus en profondeur. Le faisceau lumineux chauffe la zone ciblée. Les ondes sont alors absorbées par la mélanine pour détruire les pigments, par les hémoglobines des capillaires sanguins et par les fibroblastes pour produire du nouveau collagène. Résultat : les taches, les lésions d’acné et ridules deviennent beaucoup moins visibles.

Comment se déroule la séance?

Les séances de photorajeunissement sont indolores et relativement rapides. Un gel spécial est appliqué sur la peau à traiter puis le spécialiste invite le patient (protégé par de lunettes protectrices) à se relaxer pendant un peu moins de 20 minutes. Une fois la séance terminée, le patient peut reprendre ses activités habituelles, sans risque de ressentir une douleur plus tard ou encore d’avoir des traces sur la peau.

Qu’en est-il des résultats ?

Ils s’observent dès la première séance, mais restent transitoires. C’est pourquoi il faut répéter la diffusion plusieurs fois à raison de trois semaines d’intervalle. Certaines lésions nécessitent jusqu’à 6 ou 7 sessions, tandis que d’autres se résorbent en beaucoup moins de temps. L’aspect de la peau s’améliore au fur et à mesure des sessions et même plusieurs mois après le dernier rendez-vous, étant donné le long processus biologique de réparation des tissus. Après chaque séance de photorajeunissement, la peau devient plus douce, lumineuse et surtout plus harmonieuse. Un véritable coup de jeune.

Le photorajeunissement prévient-il le vieillissement ?

Non. Les résultats sont durables, mais la procédure n’empêche pas la peau de vieillir naturellement. Elle ne la protège pas non plus des futures expositions au soleil. Ainsi, il faut continuer à en prendre soin en l’hydratant quotidiennement et en portant un écran solaire à SPF 30 au moins. Il est également possible et même recommandé de renouveler le photorajeunissement tous les six à douze mois. L’intervalle de temps entre les traitements se prolonge au fil du temps, à mesure que la peau continue à reproduire du collagène.

Quelles sont les indications?

Selon le type de lumière utilisé, le photorajeunissement permet de traiter simultanément plusieurs problèmes tels que :

  • Le relâchement cutané ;
  • Les ridules et les pores dilatés;
  • Les affections vasculaires comme la rosacée, l’érythrose, la couperose et autres;
  • les taches pigmentaires (lentigos, mélasma, taches de vieillissement…) ;
  • Les petites cicatrices d’acné, etc.

Le photorajeunissement comme solution anti-âge : pour quels avantages ?

Pas de stress, ni de convalescence

Cette technologie non ablative et donc non invasive élimine les risques de complications et les effets irréversibles que l’on pourrait expérimenter en chirurgie. De même, elle ne nécessite pas de temps de récupération et ne laisse aucune trace d’intervention.

Son efficacité contre les problèmes pigmentaires

A date, aucune intervention chirurgicale ou une crème ne peut égaler les effets du photorajeunissement sur les anomalies pigmentaires.

Plusieurs bienfaits en un seul traitement

Comme expliqué plus haut, cette technique permet de traiter plusieurs problèmes en même temps, pour un effet rajeunissant complet et plus efficace. Selon le spectre lumineux diffusé, une séance visant à réparer les lésions solaires pourra également resserrer les pores et atténuer les taches d’acné.

Il se pratique aussi  chez soi

On peut désormais se procurer des appareils individuels de luminothérapie sur le marché pour profiter des bienfaits de la lumière directement à domicile. Ces appareils qui sont de plus en plus abordables, constituent une alternative moins chère pour prolonger les effets des traitements en instituts. Ils utilisent la même technologie, mais avec une intensité moins élevée pour une utilisation sécuritaire et prolongée.

Il peut être combiné à d’autres techniques

Le photorajeunissement se limite à l’épiderme, mais il peut être couplé à d’autres techniques pour pénétrer la peau plus en profondeur.

Des résultats rapides

L’effet du photorajeunissement est quasi immédiat : il s’observe dès la première séance et s’améliore à mesure que la peau se régénère. Aucun autre traitement à ce jour n’offre un tel degré d’efficacité.

Qui peut en bénéficier ?

Le photorajeunissement n’est pas destiné à prévenir les effets du vieillissement ni de l’insolation. C’est plutôt le rôle des chapeaux à large bord et des crèmes solaires. Il s’adresse donc idéalement aux personnes de 40 ans et plus, qui présentent généralement des signes visibles de l’âge comme la peau affinée et les ridules. Néanmoins, les personnes plus jeunes peuvent recourir à cette technique si elles souffrent de problème de peau pouvant être pris en charge par la luminothérapie. Enfin, le photorajeunissement ne fonctionne pas sur les peaux mélano-protégées (phototypes V et VI), c’est-à-dire qui bronzent facilement sans prendre de coup de soleil.

Quelles sont les contre-indications ?

Pour être éligible au traitement, une première évaluation est nécessaire pour faire déceler d’éventuelles contre-indications, dont:

  • La grossesse et l’allaitement;
  • La prise de médicaments photo-sensibilisants (qui éclaircissent le sang) ;
  • Le port d’un stimulateur cardiaque ;
  • Les maladies reliées au collagène (lupus, sclérodermie) ;
  • Les maladies métaboliques telles que le diabète ;
  • Un bronzage récent (il faudra patienter 4 semaines pour recourir au traitement) ;
  • Une infection cutanée ou une lésion cutanée visible sur la zone à traiter ;

Le photorajeunissement est une solution efficace et durable pour retrouver une peau rajeunie et pleine de vie, à condition de bannir les mauvaises habitudes comme l’oubli de soin hydratant ou de protection solaire.

Related Posts

1 thought on “Photorajeunissement du visage : propriétés et effets attendus

Comments are closed.